TEINT

Succession de nuances, le travail du teint a toujours constitué pour Serge Lutens le prémisse indispensable à l’écriture du visage. Faire page blanche ! D’ombres et de lumières, le teint se sculpte plus qu’il ne se colore. Une façon pour Serge Lutens de soulever « le calque de la brume ».

FONDS DE TEINT CRÈME

COMPACTS

BASES et CORRECTEURS

FARDS À JOUES